• Monsieur le Député

    Réponse à Monsieur Dupont Aignant, Député et maire UMP d'Yerres dans l'Essonne et Président de Debout la République</personname /> ... (c'est bon pour les mots clés, çà).

     

    Monsieur le Député...

     

    Je tiens à vous remercier d'avoir bien voulu intervenir sur mon blogg. C'est la première fois qu'un député réagit à mes propos, et cela m'émeut. Mon ami Danthy vous dirait qu'il s'agit de mon coté midinette, mais que voulez-vous, on ne se refait pas.

     Je ne sais pas quel moteur de recherche vous a attiré sur ce blogg, car je doute fort que vous soyez Bloglandais d'origine, mais vous êtes le bienvenue car ici, à Blogland, on préfère le droit du sol au droit du sang. Vous pouvez demander à votre ami Laurent, de Roissy en Brie. Ici, on accueille tout le monde avec plaisir.

     J'espère que vous êtes remis de votre déroute à l'élection du Président de l'UMP, mais avouez quand même que vous l'avez un peu cherché. Vous présenter contre le petit Nicolas, ce n'est pas très raisonnable..  Bref ! Je m'éloigne du sujet.

     Vous êtes donc partisan du NON, c'est ça ? Mais alors, un NON de droite. Parce qu'il faut qu'on explique aux électeurs qui n'ont pas encore compris qu'il y a au moins deux types de NON.

     Il y a comme vous le NON de droite : « si la Constitution</personname /> elle passe, les femmes elles pourront avorter », «elle est même pas chrétienne »,« on est quand même bien chez soi », « on va être envahis par les voleurs de poules Roumains et les Turcs, ils vont venir violer nos femmes (voire nos hommes) »...

    Et il y a le NON de gauche : « Si la Constitution</personname /> elle passe, les femmes elles ne pourront plus avorter », « elle est même pas laïque »,  « Pouah..  elle est ultra-libérale » « On va être envahi de plombiers Polonais et d'avocats Suédois », etc.. etc...

    Il y a aussi le NON du MRC, mais j'ai pas bien compris si c'était un NON de droite ou de gauche. Je leur ai posé la question, mais ils ont censuré la question et la réponse avant que j'ai eu le temps de lire.

     D'ailleurs, ça va pas être facile, si le NON l'emporte, pour faire la différence entre les NON de gauche et les NON de droite. Comment va-t-on faire pour aller expliquer à nos amis Européens pourquoi on dit NON ?

    Il faudrait sans doute que les bulletins NON soient de couleur différente, par exemple Bleu Roi pour les NON de droite et rouge vif pour les NON de gauche, qu'on s'y retrouve, sinon, ça va être le bordel. (post it : prévoir aussi une couleur pour " moi, la Constitution</personname />, je m'en fous, mais je veux être premier secrétaire du PS à la place de François)".

     Je m'éloigne un peu du sujet.

    Nicolas, vous êtes contre l'adhésion de la Turquie.</personname /> C</personname />'est une opinion qui se respecte. Moi, je peux défendre celle-là (définition de valeurs communes à l'Europe, aspects géopolitiques, droits de l'homme, ...) ou le contraire (combattre l'isolement, les intégrer..) avec autant de facilité. (J'aurais du être avocat, moi. Je vais y songer, mais en me faisant naturaliser Suédois, parce que je n'ai pas envie de refaire des études – Oui, je sais, Cléo, je suis lourd, parfois..).

     Bref, Nicolas, j'ai une opinion, mais je n'en parlerai pas, parce qu'elle n'a strictement rien à voir avec le sujet.

    Et vous le savez bien, Nicolas, parce que, si vous êtes député, vous êtes nécessairement intelligent (oui, je sais, il y a des contre-exemples).. Donc, vous mentez à vos lecteurs pour leur faire peur afin qu'ils vous suivent contre la Constitution</personname /> Européenne.</personname /> Cà, c'est de la bonne peur, l'invasion de 80 Millions de Turcs affamés... Vous êtes démagogue, Nicolas.

     Il est tout à fait faux de prétendre que le Traité de Nice (qui s'appliquera donc) en cas de rejet de la Constitution</personname /> empêchera l'élargissement sous le prétexte que les répartitions entre nombre de voix au Conseil et nombre de députés au Parlement est prévu dans le traité y compris pour les futurs entrants proches (Bulgarie, Roumanie). Cela signifierait qu'on s'interdirait à Nice d'accueillir dans les prochaines années des pays incontestablement Européens (Croatie, Ukraine, ...). Non sens absolu.

    Vous savez parfaitement que l'adhésion d'un nouveau membre se fait à l'unanimité et que la Constitution</personname /> n'a rien à voir avec la décision même d'adhésion. Par contre, ce qui change, c'est que, une fois que la décision est prise, le cadre institutionnel des prises de décision est déjà établi par la Constitution.</personname /> Vous</personname /> me suivez ? Oui, je suis sur.

    Imaginons que le NON l'emporte, que l'on soit encore sous les règles du Traité de Nice et que tous les Etats soient prêts à accueillir la Turquie.</personname /> Vous</personname /> pensez bien qu'ils se mettront aussi facilement d'accord pour l'évolution du traité pour permettre ce bon fonctionnement.

    Si le OUI l'emporte, il faudra quand même que tous les Etats soient d'accord pour l'adhésion.

     

    Vous voyez bien que cela n'a rien à voir. Monsieur le député, vous mentez.

     

    Néanmoins, revenez souvent ici. Vous y serez toujours le bienvenu.

     

    Amicalement..

     

    FIL

     

    Ps : Pour Laurent de Roissy, si Nicolas ne passe pas ici, merci de bien vouloir lui transmettre ce petit mot.


  • Commentaires

    1
    danthy
    Jeudi 14 Avril 2005 à 09:33
    Tableau
    Need some help?
    2
    danthy
    Jeudi 14 Avril 2005 à 09:34
    4 c'est juste
    5 c'est mieux
    3
    heaven
    Jeudi 14 Avril 2005 à 09:43
    si vous voulez
    je vous laisse ma place dans le tableau, j'ai fait un post sur la superficialite, ca se vend mieux que la politique on dirait...
    4
    heaven
    Jeudi 14 Avril 2005 à 09:44
    et encore
    heureusement que j'efface tous mes comm au fur et a mesure, qu'est ce que ce serait sinon ;-)
    5
    danthy
    Jeudi 14 Avril 2005 à 10:23
    ciao???
    wao, comment il est trop cool avec toi Lolo!!!
    6
    NaB
    Jeudi 14 Avril 2005 à 14:42
    Ouais
    C'est un très bon texte plein d'humour... et surtout plein de vérité... En plus il a fallu choisir entre tout ce qu'il y aurait à dire.... tellement la montagne de mensonge est énorme... :)
    7
    Ulysse
    Vendredi 15 Avril 2005 à 12:33
    monsieur le député,
    Ah super, le débat s'ouvre avec des partisants du Non qui ont des arguments! Voila ma premiére réaction en lisant le commentaire de Monsieur le député. Evidement, ma deuxiéme réaction fut de chercher nos points de désaccords, a priori nombreux. Mais c'est là le probléme et peut-être la cause du désinterressement des Français au débat, nos différences ne sont a priori pas nombreuses. Si j'étais mauvaise langue, monsieur le député, je dirais que vous maîtrisez parfaitement l'art de la démagogie politique. Je m'explique : en tant que défensseur du Oui, je pourrais moi même reprendre tous vos arguments et reprendre mots pour mots vos phrases et simplement commencer par "voter oui se serait..."! Est-ce donc la preuve d'un désaccord total ou alors d'un faux débat ? Pour ne pas risquer cette deuxiéme solution, vous soupoudrer d'arguments sensibles et polémiques mais néanmoins hors débat, la Turquie. Mais finalement, j'ai cru comprendre notre véritable opposition. Votre analyse ( et globalement celle du non)est basée selon moi sur l'antinomie apparente entre les développements politiques, économiques et humains! Vos arguments s'arrêtent à ce constat pour conclure à la nécessité de sauvegarder la souveraineté d'un Etat, comme cadre d'expression de l'épanouissement des droits de l'individu. Mais la réalité est tout autre, et vous devez savoir qu'il y a interdépendance entre ces domaines, et l'un ne pourra se développer sans l'autre! Et ne vous inquiétez pas monsieur le député, le oui à l'europe c'est pas le Non au coq au vin! Fil, trés juste ce post
    8
    Tschok
    Vendredi 15 Avril 2005 à 12:56
    Salut Ulysse
    En fait les partisans du non ne manquent pas d'arguments, ils en ont même tout un stock. Le problème est de savoir s'il sont pertinents, c'est à dire de savoir si l'on parle de la même chose. Et à l'évidence, non.A l'analyse, les arguments du non renvoient à trois thèmes moteurs: la souveraineté, l'identité (nationale et européenne)et la peur (de l'avenir et du monde). Pour répondre à ces trois questions, Chevénement est pour un splendide isolement de la France, avec maintien du dialogue avec nos proches partenaires dans le but d'établir des partenariats renforcés avec des partenaires "élus", soit exactement la même politique que celle de l'Amérique de GW Bush. Ce n'est pas une mauvaise option sauf que... la France n'est pas l'Amérique. Nous sommes puissants, mais pas suffisament pour être arrogants à ce point là. Le non de l'extrème gauche relève quant à lui du foutage de bordel qui ne dit pas son nom. Le non à droite est plus rare, mais quand il existe il se fondent sur le même triptyques et les solutions préconisées sont très proches du courant chevénementiste (gaulisme de gauche).
    9
    paul
    Samedi 16 Avril 2005 à 22:09
    Je crois que vous hallucinez...
    Vous rêvez si vous pensez que Dupont-Aignan a personnellement mis son texte sur votre blog oui-ouiste... C'est juste un copier-coller de son article fort pertinent par ailleurs... Alors vivement le 29 mai et la victoire du NON ! Avec 1% de gain par semaine on risque de dépasser les 60% fin mai !!!
    10
    paul
    Samedi 16 Avril 2005 à 22:09
    Je crois que vous hallucinez...
    Vous rêvez si vous pensez que Dupont-Aignan a personnellement mis son texte sur votre blog oui-ouiste... C\'est juste un copier-coller de son article fort pertinent par ailleurs... Alors vivement le 29 mai et la victoire du NON ! Avec 1% de gain par semaine on risque de dépasser les 60% fin mai !!!
    11
    paul
    Samedi 16 Avril 2005 à 22:09
    Je crois que vous hallucinez...
    Vous rêvez si vous pensez que Dupont-Aignan a personnellement mis son texte sur votre blog oui-ouiste... C\'est juste un copier-coller de son article fort pertinent par ailleurs... Alors vivement le 29 mai et la victoire du NON ! Avec 1% de gain par semaine on risque de dépasser les 60% fin mai !!!
    12
    paul
    Samedi 16 Avril 2005 à 22:09
    Je crois que vous hallucinez...
    Vous rêvez si vous pensez que Dupont-Aignan a personnellement mis son texte sur votre blog oui-ouiste... C\'est juste un copier-coller de son article fort pertinent par ailleurs... Alors vivement le 29 mai et la victoire du NON ! Avec 1% de gain par semaine on risque de dépasser les 60% fin mai !!!
    13
    Tschok
    Lundi 18 Avril 2005 à 16:36
    4 couches
    valent mieux qu'une, qu'il a dû se dire le Paul.
    14
    Mardi 19 Avril 2005 à 20:05
    hé ho !!!!
    y a kék'un? cé le blogg fantome ici quand tu cries y a d'l'echos!!!! dis donc fillette faudrait t'bouger l'oignon parcke ton blogg est toujours vide et le vote qui approche.... ça va faire désordre devant les collègue : bon départ mais total écrasage à la fin !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :