• Le jour d'aprés...

    Les Français ont rejeté, à une majorité indiscutable, le projet de traité Constitutionnel. On peut le regretter, comme moi, mais c'est comme ça.

     

    Que risque-t-il de se passer demain ? Malheureusement : RIEN.

     

    Sur le plan intérieur, il est probable qu'il y ait un changement de Gouvernement. Je ne pense pas qu'il amène un changement de politique. Nous avons élu en 2002, dans les conditions que l'on sait, un gouvernement de droite, et ceci, pour 5 Ans. Nous continuerons donc à subir la même politique jusqu'en 2007, où de par la prédominance de l'élection Présidentielle devant les législatives, je me garderais bien de faire le moindre pronostic.

    Il est amusant d'ailleurs, on s'amuse comme on peut ce soir, de voir le petit Nicolas avoir bien compris que le message des Français correspondait une nouvelle politique, plus ouverte, moins à cheval sur le Code du Travail, plus souple pour diminuer le chômage. IL retombera toujours sur ses pieds et ce Non va lui ouvrir un boulevard.

     

     Coté du PS, là, j'avoue que j'ai du mal à faire un pronostic. Peut être que nous aurons droit bientôt à une « Nuit des Petits Couteaux », mais je n'y crois guère. On va s'en mettre une bonne au prochain Congrès à l'automne, mais on trouvera bien une motion qui rassemble tout le monde. Et tout le monde reviendra dans le rang, autour d'un objectif qui sera vraiment de gauche, du moins tant qu'ils seront dans l'opposition, parce qu'une fois, au pouvoir, ma foi, les faits sont terriblement têtus et les contraintes économiques fortes. Mais on a le droit de dire des bêtises quand on est dans l'opposition.

     

    Sur le Plan Européen, je pense qu'il ne se passe pas grand chose. Il est probable que les Hollandais disent Non, non pas pour une Europe plus sociale, mais eux, plutôt, dans une optique plus souverainiste avec de forts relents d'extrême droite. Je n'ai pas la conviction qu'ils vont nous aider beaucoup pour une hypothétique renégociation.

     

    Le processus de ratification va continuer. Il ne sera pas interrompu par le Non Français. On verra au final combien de pays le refuseront. Si 20 d'entre eux le ratifient, le texte nous sera représenté, d'une manière ou d'une autre, et j'ai dans l'idée que le ton sera un peu plus dramatique. Dans ce cas, il n'y aura bien sur, aucune renégociation, dans ce cas. S'il y a d'avantage de pays qui le rejettent, on verra si on part vers un nouveau ring de négociation. Ca me paraît peu probable.

     

    En tout cas pour l'instant, les traités antérieurs, tout aussi irrévocables que la Constitution, puisqu'ils nécessitent l'unanimité pour les modifier, continuent à s'appliquer. Il en est ainsi de la 3e Partie de la Constitution, la partie la plus décriée.

     

    Le Traité de Nice continue à s'appliquer, avec ses nombreuses carences, mais ça continuera à marchoter. Evidemment, n'en déplaise à Chevènement et ses fantasmes, Maastricht continue à s'appliquer également et l'indépendance de la Banque Centrale continue à être de mise.

     

    L'Europe était construite sur un modèle purement économique. Ca va continuer, de fait. La seule occasion perdue, c'est la possibilité de donner une connotation politique à l'Europe. C'est dommage, mais c'est ainsi. Les marchés vont se porter bien demain, à mon avis. Je ne serais pas surpris que la Bourse ouvre en hausse.

     

    Pour ceux qui m'ont fait l'amitié de suivre ce blog et de le commenter régulièrement, je dirai que ce n'est pas parce que l'on est minoritaire que l'on a tort.

    La Construction Européenne subit un soir un mauvais coup, sous la pression de la démagogie et du populisme. Elle n'en sera pas tuée et elle en sortira grandie. Le combat continue.

     

    Message personnel : Frérot, tu as déconné grave...

  • Commentaires

    1
    Ulysse
    Lundi 30 Mai 2005 à 00:45
    .....
    La bûche a du mal à passer, alors avant de repenser une « autre Europe », mon bilan immédiat c’est le constat d’être en rupture total avec mes concitoyens. Je ne me reconnais plus avec cette France là et je la plaints. L'intolérance et la haine prospèrent dans l'ignorance, la stupidité et le nationalisme.
    2
    CC
    Lundi 30 Mai 2005 à 00:58
    bah!
    tant pis...Et dire que Bush aussi va se réjouir...Bonne nuit quand même ! Bisous Fil et merci pour ce bloggutile!
    3
    Auron
    Lundi 30 Mai 2005 à 08:12
    Merci
    Salut Je tiens a remercier la personne qui a rédigé ce blog. LEs explications données étaient claires et net, ce qu'aurait du faire les chefs du OUI au lieu de dire que les NON ont tord... La faute à Chirac, car il voulait montrer aux autres de l'UE que La France est PRO Euro., il aurai mieux fait de mettre de coté son orgueil et faire comme les Allemand (qui n'otn aps pris de risques eux a ratifier par voie parlementaire). La faute à Hollande, qui aurait du "flinguer" les Fabius et autres qui était opposé à la décion interne du PS, bizzarement, il ne parle pas de défaite, on dirait presque qu'il votait NON vu qu'il a le meme discourt que De Villier... La faute aux autres, ceux qui recoivent des aides des l'UE et qui crache deddus a la premiere occasion (en votant NON)... Que va t'il se passer maintenant? Renegocier? avec qui? les pays qui ont deja ratifiés s'en foutent d'une renégociation, s'ils ont voté oui, c'est que la constitution leur a plu... Les Pro-NON disait que la constitution était TROP libérale, et bien maintenant avec l'arrivée des anglais à la tete de l'UE c'est clair (entendu a la radio): "Moins de subvention! Plus de libéralisme !! Comme le permet le traité de Nice" Voila, l'UE desormais aurra les agriculteurs (principaux bénéficiaires des aides) dans le Q... J'ai honte, honte de voir que + de 40% des personnes de + de 18 ans, ont votés comme les extremistes, les fachistes, les revolutionaires, les ANTI Euro., les souverainistes... J'ai honte, honte d'etre fancais, honte de savoir que mon pays a cassé le beau jouet qu'etait l'Europe... Bonne journée
    4
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:14
    Démagogie ...
    ... et populisme. Deux seuls mots un peu réducteurs pour résumer un mouvement beaucoup plus important. Si par démagogie, tu entends que les électeurs ont été influencé par les hommes politiques du non, tu te goures. Le ras-le-bol des politique des français les incluait aussi. Quant au populisme, c'est sûr, dans les villes on a voté oui, dans les campagnes non. La France d'en bas a encore fait chier le monde ? ça n'interpèle personne cet écart ? Moi si. Et ce ras-le-bol quasi anarchiste aussi. Le problème n'est plus au niveau de la constitution, ni au niveau de l'Europe, ni même au niveau du gouvernement français. Et si on ne change pas rapidement de direction, pas besoin d'être St Jean, ni St Lazare, ni Cléo pour prédire l'Apocalypse ... ou du moins une lutte des classes après l'heure. De toute façon, les partisans du Oui n'ont rien perdu : ils la refourgueront leur constitution, quoiqu'on dise, quoiqu'on dise. Alors, France arrête de pleurnicher et essaie de trouver des solution pour cesser de te diviser honteusement.
    5
    cleo.x
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:17
    Hé ho
    je ne prédis rien moi, je dis justment le contraire.
    6
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:20
    C'était ...
    ... une plaisanterie.
    7
    Createur
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:21
    Calamity Lazare
    Ah enfin !!! Enfin un commentaire qui va dans le vrai sens... Depuis des semaines ce ne sont que des debats inutiles derrieres lesquels se cachent les vraies motivations....
    8
    D
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:25
    diviser
    pour régner?
    9
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:28
    Merci ...
    ... Créateur, exact D. Le couillonage est à un niveau supérieur à ce que oui-istes et non-istes le crient.
    10
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:43
    Démagogie..
    ..et populisme s'adressent évidement à un certain nombre d'hommes politiques qui ont joué sur les peurs et les malheurs, certains par conviction, d'autres par ambition personnelle. Ca ne s'adresse certainement pas à ceux qui ont voté Non et qui ont, sans doutes, de bonnes raisons de le faire. Je ne pense pas me gourer en pensant que si certains hommes politiques dits crédibles n'avaient pas légitimé le non, et ce pour des ambitions personnelles, l'ampleur en aurait été totalement différente. Je ne nie pas le malaise, comme toi, Jen. Seulement, il ne suffit pas de le relever, aujourd'hui, mais d'en rechercher des solutions crédibles. Et je n'en entends pas. Et je suis d'accord avec toi sur la fin de ton intervention, à savoir qu'elle finira pas passer, d'une manière ou d'une autre. Aussi, je ne pleure pas. Juste une légère mauvaise humeur qui va passer rapidement, mais depuis le 21 avril, je suis devenu trés pragmatique. L'avantage, cette fois, c'est qu'on va pas être obligés d'aller manifester contre le FN.
    11
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 09:54
    Crédibles ?
    Qui tu trouves crédibles parmis les hommes politiques du non ? Ce malaise, je l'avais détecté bien avant le crépâge de chignon de la constitution. Voilà pourquoi je me refusait à tout débat. Maintenant, c'est encore pire. On insulte ceux qui ont voté non par souffrance, colère ou même espoir, parce qu'ils n'avaient plus de moyens de faire sortir leurs sentiments, en les ramenant à d'ignobles extrêmistes, des ignares paysans ou dieu sait quoi encore. Ceux qui les traient ainsi ne font que répéter des clichés ordonnés par des hommes politiques qui tireront toujours leur carte du jeu, quelque soit la situation. Je n'ai pas de solution. Si j'en avais, il y aurait longtemps que, malgré ma réticence, je me serait dressée et que j'aurais été changé le monde. Des solutions, je n'en vois pas. Je vois que nous sommes enbourbés et que seul un peuple soudé pourrait nous faire sortir de l'ornière du même côté. Là, tout le monde pousse dans tous les sens, et on coule. Mourir avec de la boue dans la gueule. Voilà le sort de tous si on ne prends pas les choses plus intelligemment, au lieu de nous vautrer dans des haines franco-françaises qui relèvent de l'obscurantisme et même d'un certain "racisme".
    12
    Brestouille
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:00
    Prochain vote ?
    l'assemblée nationale ? qui sait et pourquoi pas, dissolution de l'assemblée....tendance inversée et J Chirac bien obligé de faire...
    13
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:02
    Non, Brestouille..
    ..prochain vote Présidentielles 2007. Sarkozy contre (je sais pas)
    14
    Brestouille
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:02
    maintenant que le PS
    est en loques....que va-t-il se passer d'ici 2007 ? Allons nous avoir à faire face à un autre 21 avril ? Sarkozy et Le Pen ?
    15
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:04
    Sarko ...
    ... vs Chirac on rigolerait mieux avant et on pleurerait plus après. Merde, je le trouve décidément plus ce visa ...
    16
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:06
    Qu'est ce..
    ..qu'il va se passer d'ici 2007? Mais, rien, bien sur. Rien de nouveau.
    17
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:06
    Personne ...
    ... n'aurait vu une jupe beige ? J'ai perdu ma jupe ... :(
    18
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:07
    Jen..
    ..Tu n'es pas encore habillée?. Je ferme les yeux. Moi, je veux bien partir avec toi, mais pas sur Pluton. Fait trop froid
    19
    Brestouille
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:10
    Les français ne sont pas tous....
    d'odieux fachos ou de pauvres bouseux de nos campagnes. Le vote NON, c'était pour beaucoup l'expression du ras le bol, de la fatigue, de la peur de demain.... Je bosse dans le logement social, la fracture je connais, je vis avec tous les jours....Je trouve regrettable que certains hommes poiltique aient profité de ce débat pour servir leurs intérêts propres (Le Pen, Fabius...).
    20
    Auron
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:10
    Avantage
    L'avantage, c'est qu'on bouffera plus du Chirac en 2007 Mais du Sarkozy... Par contre, coté PS, je vois pas trop Hollande le chef raté, Fabius le mal aimé.... Moi je dis, LePen pour le PS :P
    21
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:12
    C'EST ...
    ... UNE CATASTROPHE PLANETAIRE ! J'trouve plus ma jupe beige préférée !!!!!
    22
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:13
    ^_^ ...
    ... ah si ça y est ...
    23
    Brestouille
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:13
    Je me remets au boulot...
    J'ai une famille avec 5 gosses à reloger en urgence....
    24
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:13
    Jen..
    ..Ouf.
    25
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:15
    Bon.
    Maintenant le visa. Trop froid Pluton ? Bon, le Canada ?
    26
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:15
    Quebec, alors..
    ..tu sais que je suis nul en Anglais
    27
    Calamity Lazare
    Lundi 30 Mai 2005 à 10:23
    Va ...
    ... pour le Québec. Dis, tu sais faire les noeuds de cravate ?
    28
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:13
    Mail
    Salut Phil, peux-tu me donner ton mail stp, j'ai un truc à te proposer pour la suite des événements. merci. NB: pour moi, le combat contre la démagogie n'en est qu'à ses débuts, mais l'écoeurement à son comble!
    29
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:20
    C'est fait, Florent..
    ..dans ton mail interne
    30
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:20
    Mail
    Salut Phil, peux-tu me donner ton mail stp, j'ai un truc à te proposer pour la suite des événements. merci. NB: pour moi, le combat contre la démagogie n'en est qu'à ses débuts, mais l'écoeurement à son comble!
    31
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:23
    OK..
    ..mais je te l'envoies qu'une fois. :)
    32
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:25
    Mail
    désolé, j'ai pas compris où tu l'as mis ton adresse, tu peux me le balancer sur ma boîte mail ou sur mon blog perso stp?
    33
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 15:27
    Elle est..
    ..sur la messagerie de ton blog. Tu te connectes à ton blog, comme si tu voulais publier et tu verras que tu as un message.
    34
    Lundi 30 Mai 2005 à 16:15
    C'est OK
    Merci! A bientôt
    35
    Lundi 30 Mai 2005 à 17:03
    je vous livre le point de vue d'un ami
    ils ont gagné, les doigts dans le nez... on a perdu, les doigts dans le .... Extrait du discours de Jacques Chirac, indigne présent de la France, indigne pays européen. Francaises, français, Mes chers cons de patriotes Vous vous êtes prononcés sur le traité constitutionel européen. Vous avez massivement dit non. Vous avez massivement montré que vous étiez cons. Vous auriez mieux fait de vous abstenir. Comme le général disait, vous êtes des veaux. La position de la France s'est affaiblie par rapport à ses voisins européens. En tant que représentant de la France, vais-je devoir assumer mes responsabilités de chef d'Etat auprès de vous et de nos voisins européens ? Tailler des pipes aux cocos d'extrême gauche et à nos voisins vraiment libéraux ? Ne serait-ce pour me déplaire, car de toute façon j'ai déjà dissous l'assemblée en 1995, été élu avec les voix de la gauche en 2002... Je m'en fous, j'ai l'immunité présidentielle, et donc rien ne m'oblige à faire quoi que ce soit, ni à lever le petit doigt pour vous. Je préfère me prendre pour le général, prendre les grands airs du représentant de l'exception française, et grâce à votre non, faire entendre le nom de la France, fondatrice de l'union même si ça fait 50 ans déjà, auprès de nos partenaires par une politique de la chaise vide... De toute façon, maintenant plus personne ne voudra de nous. On est encore plus cons que les anglais qui eux sont peut-être libéraux mais ont du boulot. Françaises, Français, je vous ai compris... et pris pour des cons. Putain, plus que deux ans avant la retraite.
    36
    Lundi 30 Mai 2005 à 17:12
    je vous livre le point de vue d'un ami
    ils ont gagné, les doigts dans le nez... on a perdu, les doigts dans le .... Extrait du discours de Jacques Chirac, indigne présent de la France, indigne pays européen. Francaises, français, Mes chers cons de patriotes Vous vous êtes prononcés sur le traité constitutionel européen. Vous avez massivement dit non. Vous avez massivement montré que vous étiez cons. Vous auriez mieux fait de vous abstenir. Comme le général disait, vous êtes des veaux. La position de la France s'est affaiblie par rapport à ses voisins européens. En tant que représentant de la France, vais-je devoir assumer mes responsabilités de chef d'Etat auprès de vous et de nos voisins européens ? Tailler des pipes aux cocos d'extrême gauche et à nos voisins vraiment libéraux ? Ne serait-ce pour me déplaire, car de toute façon j'ai déjà dissous l'assemblée en 1995, été élu avec les voix de la gauche en 2002... Je m'en fous, j'ai l'immunité présidentielle, et donc rien ne m'oblige à faire quoi que ce soit, ni à lever le petit doigt pour vous. Je préfère me prendre pour le général, prendre les grands airs du représentant de l'exception française, et grâce à votre non, faire entendre le nom de la France, fondatrice de l'union même si ça fait 50 ans déjà, auprès de nos partenaires par une politique de la chaise vide... De toute façon, maintenant plus personne ne voudra de nous. On est encore plus cons que les anglais qui eux sont peut-être libéraux mais ont du boulot. Françaises, Français, je vous ai compris... et pris pour des cons. Putain, plus que deux ans avant la retraite.
    37
    Fil
    Lundi 30 Mai 2005 à 18:24
    Tschok
    C'est toi qui m'a inspiré le titre de ce post.
    38
    Tschok
    Lundi 30 Mai 2005 à 18:31
    Copyrigth
    Salut Fil. Cépa moi qui ai trouvé le truc, mais les journalistes. je trouve que c'est marrant. En fait, bizarrement, chuis assez zen malgré la défaite du oui et cette victoire du non assez indéchiffrable...
    39
    francis
    Mardi 31 Mai 2005 à 09:34
    la bourse...
    a ouvert en baisse lundi 30 mai, pour fermer en légère hausse. Je reste persuadé que le CAC 40 au rait préféré un OUI... Maintenant, il faut réfléchir et proposer comment sortir "par le haut" de cette situation qui n'offre pas que des inconvénients: il va peut-être obliger les européens à définir ce qu'ils veulent faire de l'Europe....
    40
    Fil
    Mardi 31 Mai 2005 à 09:38
    Le CAC 40...
    ..il s'en tape completement le coquillard. Rien de changé sur le plan économique. Commence à réflchir, je te rejoins.
    41
    Fil
    Mardi 31 Mai 2005 à 12:04
    Amusant..
    ..De Villepin 1er ministre et Sarkozy ministre de l'intérieur. Ca va donner.
    42
    louisebe
    Mardi 31 Mai 2005 à 12:06
    han.. ça y est
    je suis riche, j'avais parié. J'ai gagné. ( c'est dingue )
    43
    Kergueleven M.
    Vendredi 3 Juin 2005 à 00:41
    Et si l'intelligence m'était comptée (en €)
    La défaite est toujours amère et les partisans du oui sur ce blog la crache à pleine bouche. De son créateur dont l'avis vite torché sur les Pays-Bas (merci pour les provinces de hollande) la réduirait à un repaire de nationalistes repeints à la gouache brune, au dernier intervenant englobant tous ses concitoyens dans les 55% du corps électoral ayant voté (pour des raisons diverses) non. Oui, ce n'était pas avec des freres ainsi que nous allions faire avancer la France dans notre Europe, ils lui donnent raison à la France du non de l'avoir voté. Ce NON.
    44
    Fil
    Vendredi 3 Juin 2005 à 11:54
    Kergeleven
    Ton commentaire est beaucoup trop intelligent. Je ne le comprends pas.
    45
    LC
    Vendredi 3 Juin 2005 à 11:55
    dit
    A y est G rit ! J'aime beaucoup plus mieux le nouveau titre :))) 'Jour Fil
    46
    Tschok
    Vendredi 3 Juin 2005 à 11:58
    Moi non plus
    Je comprends pas les com ouya trop de mots à la fois. Oulala, ma pov'tête.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :