• Changement de ligne éditoriale

    Changement de ligne éditoriale suite aux nombreux courriers des lecteurs. C'est vrai que c'est la lecture des articles est particulièrement  ingrate (leur recopie aussi) et la place laissée aux commentaires et à l'interprétation trop faible.

    Les prochains articles seront consacrés à des questions simples et des démystifications sur les enjeux du référendum.

    Les questions (et une partie des réponses) sont inspirées (directement extraites parfois) d'un excellent dossier du Nouvel Obs de la semaine, que je recommande aux lecteurs qui se posent encore des questions. Bien que le journal se positionne dans son choix, les thèmes sont présentés de façon factuelle, sans passion, sans démagogie. Et c'est sans états d'âme que je n'hésite pas à reproduire certaines des questions posées (à partir du moment où le journal est cité, personne ne m'en voudra).

    Le thème d'aujourd'hui sera :

     La nouvelle Constitution rend-elle l'Europe plus libérale ?

     La réponse est non, bien entendu. Les politiques sociales sont uniquement de la compétence des Etats. Au contraire, la Charte</personname /> des droits fondamentaux de l'Union, proclamée à Nice, fait partie de la Constitution.</personname /> Elle</personname /> garantit, entre autres, à tous les Européens, le droit de travailler, d'appartenir à une organisation syndicale, de faire grève, affirme le principe d'égalité entre hommes et femmes et interdit toute forme de discrimination.

    L'intérêt de la Constitution</personname />, c'est que personne (ni l'Union, ni les Etats Membres) ne pourront porter atteinte à ces principes.

    Il est à noter que la CES</personname /> (Confédération Européenne des Syndicats) a dit OUI à la Constitution.</personname />

    Sur le plan économique, il n'y a rien de changé. L'Europe est libérale depuis sa création, de par ses principes de libre concurrence et de marché unique. Elle le restera, même en cas de rejet de la Constitution. Par</personname /> contre, le plein emploi, le progrès social, la lutte contre l'exclusion figurent désormais officiellement dans les objectifs de l'Union.

    Lundi, la question sera : La nouvelle Constitution favorise-t-elle les délocalisations ?

    Ndlr : ne faites pas l'économie de la lecture du dossier du Nouvel Obs, je ne reprends pas toutes les questions, faute de temps, et je développe moins les réponses.

    Bon week-end à tous..


  • Commentaires

    1
    Fil
    Vendredi 1er Avril 2005 à 10:28
    J'espère..
    ..n'avoir censuré personne. J'ai du supprimer l'article et le republier.
    2
    Ulysse
    Vendredi 1er Avril 2005 à 11:08
    Constitution
    Pour ceux qui veulent prolonger le débat, je me permets de tous vous inviter à paticiper à des réunions organisées par l'ECAS ( http://www.ecas.org). Si tu l'acceptes Fil, je donnerai plus de renseignements (dates, lieu et heures) ultérieurement.
    3
    Fil
    Vendredi 1er Avril 2005 à 11:15
    Avec plaisir..
    ..Ulysse
    4
    Timounch
    Vendredi 1er Avril 2005 à 15:22
    Merci Filou
    Mais le Nouvel Obs déjà dans mes bacs.. Lecture possible dans mes toilettes.. mais promis je l'ai lu avant de l'y mettre ! Bisous et bon w-e.. Au fait comment puis-je te parler de la question qui m'intéresse ?
    5
    raffarindum
    Samedi 2 Avril 2005 à 16:12
    Referendum Wars - L'attaque des clones
    ********* "L'Europe mérite mieux qu'un simple mouvement d'humeur. Il faudra sanctionner en 2007 mais, aujourd'hui, c'est l'Europe qu'il faut porter" François Hollande, 31 mars 2005 ********* "L'Europe c'est la famille, et on ne réagit pas avec humeur contre la famille" Nicolas Sarkozy, 31 mars 2005 ********** Les partisans du OUI décrochent complètement dans cette campagne référendaire... Totalement à côté de la plaque les clones du parti unique oui-ouiste... Monsieur Sarkozy n'a pas compris que nous ne sommes pas de la même famille européenne ; la sienne celle des élites du pouvoir technocratique et de l'argent, la nôtre celle des peuples européens et des démocraties européennes. Et tous prennent pour mouvement d'humeur une lame de fond de conviction... Et les Français pour "débiles d'en bas"... Cela risque de leur faire tout drôle le soir du 29 mai...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    6
    marion
    Samedi 2 Avril 2005 à 16:14
    La phrase qui tue...
    "Le sort de la France, le sort des Français, comme le sort des Européens en général, se jouent de plus en plus au terme d'une discussion entre les dirigeants" Jacques CHIRAC (Tokyo, 27 mars 2005) Chirac a très bien résumé ici la dérive anti-démocratique de la mondialisation politique. Fini les peuples qui, par leurs suffrages, décident de leur avenir. Leur sort est désormais aux mains des vrais décideurs : les dirigeants et autres bureaucrates éclairés. Chirac ne fait que confirmer ici l'importance démocratique du référendum (une chance unique d'expression du peuple sur un sujet majeur), et la nécessité de dire NON à la globalisation politique qui dilue les démocraties nationales dans un cadre euro-mondialiste de plus en plus large. Plus le cadre politique européen s'élargit, plus les européens se trouvent éloignés des centres de décision et plus leur capacité de décider de leur sort se trouve réduite. La bureaucratie et la globalisation politique européennes tuent la démocratie. Merci à Chirac de l'avoir dit si clairement. On pensait que Bayrou était le OUI-OUI le plus nul, mais à bien y réfléchir Chirac apparaît comme un sérieux challenger... Il sait trouver les mots justes pour convaincre de voter NON à la constitution européenne !
    7
    CC
    Samedi 2 Avril 2005 à 16:57
    je crois...
    que je me suis faite une opinion : il vaut toujours mieux être à l'intérieur qu'à l'extérieur. On critique mieux, on dirige mieux, on a plus de moyens...C'est OUI !Parce que finalement, on ne peut pas être d'accord avec la constitution à 100%, on est parfaitement d'accord là-dessus. Mais si on veut être un levier pour la faire aller dans le sens qu'on veut, il faut être avec elle, plutôt que contre elle... Merci pour tes explications ! CC
    8
    Fil
    Dimanche 3 Avril 2005 à 10:27
    Bravo CC..
    ..et merci à toi. On est en phase sur plein de choses, je pense.
    9
    CC
    Dimanche 3 Avril 2005 à 10:35
    ...
    de longues heures de réflexion ! passionnant ! ;-)
    10
    Florent
    Mercredi 20 Avril 2005 à 16:18
    Roissy en Brie
    Bonjour, Bien d'accord avec vos opinions! Pourquoi, dans l'un de vos textes, parlez-vous de Roissy en Brie. Je connais bien cette ville, mais je n'ai pas compris l'allusion! Merci
    11
    Florent
    Mercredi 20 Avril 2005 à 16:19
    Roissy en Brie
    Bonjour, Bien d'accord avec vos opinions! Pourquoi, dans l'un de vos textes, parlez-vous de Roissy en Brie. Je connais bien cette ville, mais je n'ai pas compris l'allusion! Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :